Le shopping nous amène à exprimer notre instinct primitif, et dévoiler un profil bestial dans certaines situations.

Il est facile de critiquer les vendeurs mais soyons objectifs, des fois les clients ne sont pas faciles. Surtout depuis qu’un petit malin a dit « le client est roi ». C’est sûrement le même gars qui a dit « le travail c’est la santé » ou « l’argent ne fait pas le bonheur ». Tout est vrai mais il faut savoir se nuancer.
Personnellement j’ai expérimenté toutes sortes de ventes. De l’équipement de sport, aux Big Mac en passant par les assurances. Une chose est sûre, je ne veux plus être vendeuse. C’est dommage parce que j’adore l’interaction humaine. Pour les profils qui suivent je vais remettre, juste pour vous, mon gilet de vendeuse.

Parmi ces quatre profils de clients, lequel vous ressemble ?

Le "parfait"

Le client "parfait"

Il est poli, il sait ce qu’il cherche mais a besoin de quelques conseils. Honnête, il vous avoue son budget et exprime ses objections clairement.

Le "bagarreur"

Le client "bagarreur"

Ne vous trompez pas, il n’est pas là pour acheter mais juste pour évacuer sa colère. Il a eu une mauvaise journée, une mauvaise semaine et il compte bien vous le faire payer.

Le "tout-puissant"

Le client "tout-puissant"

Il rentre dans le magasin comme s’il était chez lui. D’ailleurs comme chez lui, il mange, boit et parle fort au téléphone. Il s’attend à ce que vous soyez aux petits soins avec lui.

Le "touriste"

Le client "touriste"

Le shopping c’est aussi un moyen agréable de passer le temps entre amis. Il ne veut rien acheter, sa phrase préférée quand vous lui dites bonjour : « je regarde juste ».

Dites-nous sous quel animal vous vous retrouvez sur twitter avec #ShopperBeast? Vous pouvez aussi proposer d'autres profils que nous pouvons ajouter.